Mon Challenge

Rangs de vignes Château Haut Roc
Challenge 24 Vignobles en 12 mois

#6 Château Haut Roc

Château Haut Roc  avec Gérald Massieu

Gérald Massieu, propriétaire du Château Haut Roc, à Arbis, en appellation Bordeaux Supérieur. Vigneron sur ses 5 hectares de vignes, il a aussi une activité salariale et est conseiller en bio pour d’autres propriétés, c’est un vrai passionné de la vie.

Depuis 7 générations dans le vin, initié par sa grand mère, il a repris une partie des vignes de son grand-père.

Soline Bossis: Comment es-tu entré dans la viticulture?

Gérald Massieu: Mon père avait racheté des vignes et c’est comme ça que j’ai commencé à travailler dans les vignes.

Gérald Massieu Château Haut Roc

Pourquoi faire du Bio au Château Haut Roc ?

Son père vendait des produits phytosanitaires, donc rien à voir avec sa philosophie de vie actuelle. Avec son ex compagne ils se sont orientés vers le Bio à la naissance de leur fils, il y a 13 ans. Ils l’emmenaient sur leurs dos dans les vignes et là, ils ont commencé à se poser des questions.

Gérald Massieu:  Dans ma formation viti-oeno, on ne parlait pas du tout du bio. Le problème, c’est que lorsque les jeunes veulent s’installer en bio, ils n’ont pas forcément eu de formation sur ce sujet dans leur cursus scolaire.

J’ai observé lors de mes rencontres avec des vignerons et vigneronnes que ce sont principalement les jeunes et les femmes qui sont plus sensibilisés au Bio et on se demande alors qui font ces programmes de formation? Je dirai ; les hommes et les vieux!

Gérald Massieu: Quand j’ai décidé de passer en bio, le fait d’avoir toute ma famille dans le vin et en conventionnel, ça n’a pas été facile. D’abord je ne savais pas comment faire, en 1999 on ne parlait pas de Bio, c’était pour les babacools! Et de voir ces gens là perdre leur récolte, les gens en conventionnel se disaient que c’était pas possible de faire du bio, ça fonctionne pas. Moi j’ai voulu le faire et en même temps que économiquement ce soit viable.  Il est vrai que c’est beaucoup plus difficile de rentabiliser en Bio qu’en conventionnel, car le coût de production est largement supérieur. Donc sur des appellations à faible plus-value, c’est plus compliqué car il faut vraiment arriver à mettre un prix qui soit suffisant. Je n’ai jamais perdu de récolte et c’est ce qui m’a poussé à faire du conseil par ce que j’avais envie d’apporter mon expérience; les difficultés que j’ai rencontré  par rapport a ce manque de plus-value, pour justement encourager les  vignerons et vigneronnes qui en ont envie mais qui n’osent pas faire le pas.

Soline Bossis et Paquita mi poney-mi âne

La méthode de vinification au Château Haut Roc

Soline Bossis: Comment travailles-tu tes vins?

Gérald Massieu: Sur la plus part de mes vins, je mets peu de sulfites et je fais une cuvée Naturelle. 

Soline Bossis : Tu peux nous expliquer comment tu fais un vin nature? Quels sont les efforts à fournir pour faire un vin nature?

Gérald Massieu: Il faut un raisin sain et très bonne qualité. Toute ma récolte en rouge je la fais en nature depuis 3 ans. Au printemps avant la montée des températures je sulfite les volumes de vin que je n’ai pas vendu en Naturel.

Soline Bossis: Est-ce que c’est plus pour l’export qu’on est obligé de sulfiter?

Gérald Massieu: Non, c’est principalement pour la France avant tout.

Il fait déguster ses vins Natures à des clients qui ne sont pas forcément adeptes du bio et du vin Nature. Parfois il y en a qui adorent et d’autres qui sont surpris.

Château Haut Roc Bordeaux Rouge 2015

Question d’oenologue: Est-ce qu’on peut faire vieillir un vin Nature?

Gérald fait du vin Nature depuis 2012 et il garde ses bouteilles pour les faire vieillir et observer leur évolution. Ce qu’il adore mais il conçoit que ce ne soit pas au goût de tout le monde; ce sont des vins vivants, qui bougent et qui ne sont jamais pareils.  Il y a des périodes où ils peuvent être bus et d’autres pas.

Gérald  Massieu: Le tout c’est qu’il n’y ai pas d’acidité volatile lorsqu’on le met en bouteille.

Définition acidité volatile: c’est la mesure d’acide acétique donc le vinaigre, puisque dans le vin il y en de façon naturelle. C’est d’ailleurs comme ça qu’on fait du vinaigre. Mais on ne veut pas qu’il y en ai trop lors de la mise en bouteille car c’est à ce moment là que le vin peut avoir des déviances.

Ensuite il fait un élevage sur lie fine, relativement long qui permet d’apporter du gras au vin, de la  sucrosité mais sans sucres résiduels.

Le gel d’avril 2017

Soline Bossis: Est-ce que ta vigne a gelé cette année?

Gérald Massieu: Oui j’ai pratiquement tout perdu.

Soline Bossis: Donc tu ne vas pas produire de vin cette année?

Gérald Massieur: Sur 5 hectares il ne reste qu’un hectare .

Ce qui se traduit par : Peu de vendanges 2017 donc pas de millésime 2017. Il lui reste un peu de cabernet sauvignon, un peu de merlot et de sémillon. Il sera contraint de vendre ses raisins à d’autres vignerons pour leur permettre de satisfaire leurs marchés.  Gérald a du stock qui lui reste ce qui va lui permettre de tenir.  Il fera très peu de vin sous son nom.

Vignes gelées Château Haut Roc Mai 2017

Soline Bossis: J’ai entendu que lorsqu’on a une vigne gelée il faut 2 ans avant d’avoir de nouveau des raisins, est-ce que tu peux nous expliquer?

Gérald Massieu: Ce qui se passe, c’est que les rameaux (les branches) qui poussaient cette année, elles portent des fruits qui étaient déjà déterminés depuis le mois de mai de l’an dernier. Ils étaient déjà dans le bourgeon, c’est pour ça que ce qui a été gelé repousse, mais c’est le bourgeon secondaire qui repousse. Lui il peut avoir des fruits ou pas . J’aurai donc peut-être une toute petite récolte. Il faudrait que ces nouveaux sarments qui  poussent soient suffisamment grands pour faire l’initiation florale cette année. Comme ça l’an prochain on pourra tailler dessus et cela fera des sarments à fruits.

 

Dans les vignes du Château Haut Roc

Soline Bossis: Quelles sont les conséquences de la gelée de 2017?

Gérald Massieu: On va avoir des raisins, mais il va falloir vendanger plus tard car on a un mois de retard, vu que la vigne doit recommencer tout le cycle.

Soline Bossis: Le problème c’est qu’il peut y avoir des maladies qui arrivent si on vendange trop tard à cause de l’humidité et si il y a de fortes pluies.  Excepté si on a un été indien comme 2014 ce qui peut être pas mal pour la maturité du raisin.

Assurance contre le gel ou pas?

Il avait fait le choix de ne pas s’assurer contre le gel mais par contre il est assuré pour la grêle. Pourquoi les vignerons font ce choix là ? C’est parce que dans le bordelais il y a très peu de risque de gel. La dernière fois c’était en 1991, par contre la grêle est un évènement qui arrive plus fréquemment.

Soline Bossis: Comment tu expliques qu’aujourd’hui en France on n’ait toujours pas trouvé de solution contre le gel? Alors qu’en Nouvelle-Zélande par exemple, il y a des techniques diverses pour protéger la vigne. Comme mettre des draps qui recouvrent la vigne.

Gérald Massieu: On a trouvé des solutions, le problème c’est que ce sont des techniques très compliquées, qui coûtent cher. Et comme ça arrive très rarement, ça ne vaut pas le coût. Par contre en Bourgogne, ils sont plus équipés.

Soline Bossis: Quelles sont les méthodes utilisés dans ce cas là?

Gérald Massieu: Il y a l’aspersion qui fonctionne très bien.  Mais il faut des réserves d’eau énorme. Et quand tu commences à arroser il ne faut pas s’arrêter avant que la température remonte.

Définition aspersion: Cette méthode consiste à asperger les ceps avec de l’eau. Les bourgeons sont alors pris dans une poche de glace (la glace se formant autour de 0 °C). Ce sont des températures plus basses encore qui gèlent la vigne.  Ce système est efficace mais très couteux.

 

Soline et Prince l'âne du Château Haut-Roc
Soline avec Prince l’âne du Château Haut-Roc

La Vie de la Vigne

Soline Bossis: Quel âge ont tes vignes?

Gérald Massieu: de 7 ans à 72 ans

La question de l’amatrice: Est-ce qu’un pied de vigne ça meurt?

Gérald Massieu: Oui bien sûr. Mais ça peut vivre très très longtemps tant qu’il n’y a pas de parasites ou de champignons qui viennent se mettre dessus.

Soline Bossis: C’est comme un être humain. Il peut mourir prématurément à cause d’une maladie ou bien il va mourir de vieillesse ou parce que le vigneron décide de renouveler son vignoble. Mais si tu prends soin de la vigne elle peut vivre plus longtemps. Il arrive que certain pieds de vignes vivent jusqu’à 100 ans.

 

Nous avons passé un très bon moment avec Gérald, je dis nous car j’étais accompagnée pour cette visite par Caroline, dans le rôle de l’amatrice de vin et Fernando, dans le rôle de l’oenologue.

 

CONTACT CHÂTEAU HAUT ROC

Château Haut Roc

Gérald Massieu

lieu dit La Boyé, 33760 ARBIS

06.32.20.89.95

www.chateauhautroc.com

Voir la Boutique en ligne

Mon coup de coeur: Instant Féérique Château Haut Roc, Méthode Traditionnelle Brut.

 Le petit instant Bulles, il est désaltérant avec une belle acidité. Vraiment sur le fruit avec de fines bulles, on y revient facilement! Pour seulement 12 euros.

Instant Féérique Château Haut Roc Méthode Traditionnelle Brut

 

 

Si vous n’avez pas encore lu l’article,  Pourquoi ce challenge?  je vous invite à le lire, afin de mieux connaître  mon objectif  et ma motivation à me lancer dans le challenge de visiter 24 vignobles en 12 mois.

 

Vous pouvez aussi voir ma Vidéo Coming Out, mais je n’en dis pas plus. Coming out Bio.

 

Soline

cocon vegetalisé château de la dauphine
Challenge 24 Vignobles en 12 mois, Interviews, œnotourisme

#5 La Visite Nature du Château de La Dauphine

Si vous n’avez pas encore lu l’article,  Pourquoi ce challenge?  Je vous invite à le lire, afin de mieux connaître  mon objectif  et ma motivation à me lancer dans le challenge de visiter 24 vignobles en 12 mois.

Pour cette visite du Château de La Dauphine je change de format, une vidéo! Vous entendrez dans la vidéo qui se trouve à la fin de cet article (voir la vidéo du Château de La Dauphine) l’interview que j’ai faite de Marion Merker, responsable oenotourisme du Château de La Dauphine à Fronsac.

La Visite Nature du Château de la Dauphine

Marion Merker nous parle de la visite Nature qu’ils ont mis en place cette année. C’est grâce à cette Visite Nature, que le Château de La Dauphine a reçu le Best of d’Or lors de la cérémonie des Best Of Wine Tourism 2018 en Octobre 2017, dans la catégorie valorisation oenotouristique des pratiques environnementales.

Vignoble en Bio et Biodynamie

Cette visite nous permet de découvrir toutes les étapes d’une viticulture en Bio et en Biodynamie. Voir l’article Qu’est-ce que le vin Bio ?

Biodynamie au château de la Dauphine
Le château de la Dauphine vignoble en bio et Biodynamie à Fronsac (crédit photo TWIN)

 

De la vigne, à l’atelier de biodynamie pour voir les dynamiseurs, en passant par le potager en permaculture.

Dynamiseur du Château de la Dauphine
Dynamiseur du Château de La Dauphine (crédit photo TWIN)

Aquaponie

On poursuivra la visite avec les guides qui nous expliquerons  le concept de l’ aquaponie (association de la culture de poisson et de plantes en circuit presque fermé).

Aquaponie visite nature chateau de la dauphine
Aquaponie au Château de La Dauphine (crédit photo TWIN)

 

Dégustation des produits locaux du Château de La Dauphine

Pour finir par une dégustation des produits locaux dans un cocon végétalisé. A la dégustation évidemment les vins de la propriété; le Château de La Dauphine et Delphis de La Dauphine le Second vin. Il y a aussi en été le rosé de la Dauphine 2016, premier millésime certifié Bio pour le rosé.

Cocon végétalisé au Château de La Dauphine (crédit photo TWIN)

Pour accorder tout ça il y a également  le miel produit par les abeilles de la propriété car il y a plusieurs ruches sur le domaine.

Miel produit par les abeilles du Château de La Dauphine (crédit photo TWIN)
Abeilles du Château de la Dauphine
Abeilles du Château de La Dauphine (crédit photo TWIN)

 

Voir la vidéo de l’interview de Marion Merker sur la visite Nature du Château de La Dauphine.

 

Les infos pratiques pour visiter le Château de La Dauphine:

Adresse:

Château de La Dauphine

Rue Poitevine, 33126 Fronsac

05 57 74 06 61

contact@chateau-dauphine.com

www.chateau-dauphine.com

 

Ouvert du lundi au vendredi

9h à 13h, 14h à 17h

Le samedi matin sur RDV.

 

Tarif des visites:

Visite Classique: 5 €

Visite Privilège : 7 €

Visite Sensorielle: 10 €

Visite Nature: 12 €

Visite Accord: 23 €

 

Merci d’avoir visionné cette vidéo, je vous invite à me laisser un commentaire si vous êtes intéressé pour vous inscrire à une visite du Château de la Dauphine dans le cadre d’une sortie avec La Route des Vins Bio.

N’oubliez pas de demander votre guide: Comment expliquer le vin bio à vos amis? En m’indiquant ci-dessous, l’adresse mail à laquelle je dois l’envoyer.

En complément,  je vous invite à visionner l’interview de la directrice du Syndicat des vignerons Bio de la Nouvelle Aquitaine, Gwénaëlle Le Guillou.

A très vite sur La Route Des Vins Bio.

Soline

Vins Bio

Dégustation de vins Bio sur le Bassin d’Arcachon

J’organise une dégustation de vins Bio à bord d’une Pinasse sur le Bassin d’Arcachon, en partenariat avec  » Les Pinasses du Bassin » ,

Cet événement se déroulera le Samedi 18 août de 14h à 16h.
Donc si tu es dans le coin de Bordeaux pour les vacances et que tu souhaites vivre une expérience insolite, tu es le/la bienvenue.

Pendant 2 heures nous naviguerons à bord du bateau traditionnel du Bassin d’Arcachon appelé Pinasse. Je vous proposerai une initiation à la dégustation de vins, tout en apprenant les bases de la production de vins en agriculture biologique et biodynamique. Vous dégusterez 3 vins de la région de bordeaux tous certifiés bio et/ou biodynamie :1 blanc, 1 rosé, 1 rouge.

Tous les détails de l’événement ici:​​​​​
https://www.facebook.com/events/2084564895130547/

Inscription @: soline.bossis@laroutedesvinsbio.com
Tarif : 50 euros (Prix de lancement)
Lieu: Cap Ferret Jetée du Grand Piquey (à confirmer)

PLACES LIMITÉES.

Merci de vous inscrire en indiquant le nombre de personnes à l’adresse suivante: soline.bossis@laroutedesvinsbio.com

Pour le paiement merci de me consulter: 06 26 24 64 68

Vins Bio, œnotourisme

8 Bonnes Raisons de Faire La Visite Nature du Château de la Dauphine

J’ai testé pour vous la visite Nature du Château de la Dauphine à Fronsac. J’avais déjà interviewé Marion Merker la responsable œnotourisme qui nous en avait parlé à la veille de gagner le Best of Wine Tourism d’Or 2018. Voir l’Article de l’interview de Marion Merker.

Mais aujourd’hui je vais pouvoir vous parler de mon expérience personnelle, car j’ai eu la chance de participer à un Blog-Trip organisé par Tout le Vin pour nous faire découvrir les différentes prestations œnotouristiques au Château de la Dauphine.

Voici mes 8 bonnes raisons de faire la visite Nature du Château de La Dauphine

1. Valoriser la visite d’un vignoble en Agriculture Biologique

La visite se déroule en plusieurs arrêts et le premier se passe aux pieds de la vigne pour nous parler du travail de la vigne en agriculture biologique ainsi que des principes de l’agriculture biodynamique. On comprend rapidement que la volonté de la propriété est de prendre soin des travailleurs, des habitations voisines et bien-sûr du consommateur.

2. Comprendre le rôle des abeilles dans la chaîne de la Biodiversité

Nous nous arrêtons dans le parc où nous apercevons 4 ruches. Nous comprenons que le rôle des abeilles est très important pour garder l’équilibre de la pollinisation. C’est un témoin de la non-utilisation de produits chimiques car si le vignoble en utilisait ces abeilles ne seraient même pas vivantes. C’est un gage de respect de l’environnement et de la nature. De plus elles produisent du miel, que nous dégusterons à la fin de la visite.

3. Des explications concrètes sur la biodynamie

La prochaine étape est de découvrir les principes de la Biodynamie. Cela devient plus concret lorsque l’on voit les plantes séchées dans des sacs en toiles de jute. Il y a de l’achillée millefeuille, du pissenlit mais aussi de la silice en pot. On y voit également le dynamiseur: il va permettre de dynamiser les plantes dans de l’eau et créer un vortex pour imprégner l’eau des bienfaits des plantes, eau qui sera ensuite pulvérisée sur la vigne.

Pissenlit, plante utilisé dans les traitements en biodynamie

4. Découvrir l’aquaponie

Mais qu’est-ce que l’aquaponie? L’aquaponie, c’est une technique qui permet de recycler l’eau sale du bassin des poissons. Cela est possible grâce à un système très minutieux de plantes qui vont filtrer et nettoyer l’eau pour la réintégrer dans le bassin en passant par des espaces où l’on peut planter des fruits comme des fraises ou des plantes comme de la menthe par exemple.

5. Apprendre la permaculture

Dans le parc du domaine, un jardin en permaculture a été aménagé. Chaque plante, herbe, légume ou fruit est positionné en fonction d’une autre plante pour créer une symbiose entre les différents végétaux.

6. Déguster des vins dans un cocon végétalisé

Au cœur de ce parc magnifique se trouve un cocon végétalisé difficile à imaginer alors je vous partage une photo. Au sein de ce cocon vous aurez la chance de déguster les vins de la propriété avec les autres spécialités produites sur place à savoir le miel et les gelées de merlot et de cabernet franc. Si la météo ne le permet pas, il y a toujours la possibilité de déguster à l’intérieur du château.

Cocon végétalisé où se déroule la dégustation de vins.

7. Bénéficier d’un accueil œnotouristique de qualité

Ce que j’admire le plus au Château de la Dauphine, c’est la qualité d’accueil œnotouristique. Je dois avouer qu’avec les guides et la responsable œnotourisme la barre est très haute. Nous sommes accueillis avec le sourire, de la bienveillance; les explications techniques et historiques sont claires. Il y a un réel plaisir à partager leur savoir-faire et leur philosophie de travail.

8. La possibilité de déguster du vin rouge et du vin rosé

La spécificité du château de la Dauphine est que même si le vignoble est situé sur l’Appellation Fronsac, ils produisent aussi du vin rosé. Celui-ci bénéficie de l’AOC Bordeaux Rosé et le premier millésime produit est le 2015. Je le recommande vivement pour les belles soirées d’été. Ils ont commencé à planter des cépages blancs donc il y aura aussi des vins blancs à la dégustation à l’avenir.

Château de la Dauphine, Delphis de la Dauphine et le rosé de la Dauphine.

Tarif des visites:

Visite Classique: 5 €

Visite Privilège : 7 €

Visite Sensorielle: 10 €

Visite Nature: 12 €

Visite Accord: 23 €

Pour plus de détails sur les visites, n’hésitez pas à contacter directement le Château de la Dauphine:

Adresse:

Château de La Dauphine

Rue Poitevine, 33126 Fronsac

+33 (0)5 57 74 06 61

contact@chateau-dauphine.com

www.chateau-dauphine.com

 

Ouvert du lundi au vendredi

9h à 13h, 14h à 17h

Le samedi matin sur RDV.

 

Bonne visite Nature à toutes et à tous.

Est-ce que vous seriez intéressé par une visite dans le cadre de la Route des Vins Bio au Château de la Dauphine? Merci de me laisser un commentaire ou de m’écrire directement pour organiser une sortie.

A bientôt.

 

Vins Bio

Faire du Bio mais sans Label

Bio mais sans label

C’est encore tabou pour les grands crus bordelais de s’afficher avec le Label Bio, ils aiment les pratiques mais ne s’affichent pas au grand public. Je ressens ce sentiment depuis que j’ai commencé ce blog; parler de Bio c’est tabou, on en parle pas trop. On le fait mais on n’en parle pas.

Le consommateur ne connait pas forcément les techniques qu’il y a derrière un vin et ne sait pas quelles sont les pratiques pour faire un vin bio ou biodynamie. Il est important pour lui de savoir que même si parfois des vins ne sont pas labellisés il se peut qu’ils poursuivent une agriculture biologique mais comment savoir?

  • Lire des blogs sur le sujet et aller à des dégustations spécialisées sur les vins Bio et Biodynamie.
logo label AB, Label Bio Européen
Label AB France + Label Européen

Le rôle des Grands Crus

Les Grands Crus ont les moyens financiers de pratiquer une agriculture biologique, il est vrai que les coûts de productions en Bio sont plus hauts qu’en conventionnel. Qui provient de la main d’œuvre supplémentaire car il y a plus de passages dans la vigne.

Même si ils pratiquent l’agriculture biologique, il  n’y a pas une vraie image positive auprès des confrères et pourtant il y a de plus en plus de Châteaux classés au classement de 1855 qui pratiquent l’agriculture biologique voire biodynamique mais qui ne le clament pas tout haut. Il y en a qui font des essais sur des petites parcelles et puis un jour on entend que le vignoble entier est passé en agriculture biologique ou biodynamique.

Et puis un jour, on a un coming out qui est annoncé, « Le Château Gruaud Larose se lance dans l’éco-pâturage » et « continue sa mue vers la biodynamie ». Source Sud-Ouest. 

Super, mais aucune communication auprès des consommateurs n’est expliquée lors des visites du vignoble, que j’ai eu l’opportunité de visiter régulièrement dans le cadre de mon travail en tant que guide oenotouristique dans les vignobles du bordelais.

Il est important que la viticulture biologique soit honorée et que ce soit celle que l’on promeut plutôt que celle que l’on critique.

Ma question est: Pourquoi tant de retenue à communiquer sur la production en agriculture biologique?

voir article Pontet Canet 5e Grand Crus Classé de 1855

La peur d’être Bio

Il y a de nombreuses peurs derrière la critique et parfois d’ignorance.

Je n’ai pas rencontré un seul vigneron bio ou biodynamie qui m’a dit « je regrette d’être passé en bio » et « je trouve les techniques plus difficiles qu’en conventionnel ».

Il m’a fallu du temps pour pouvoir parler ouvertement de ce blog, au début je n’osais pas. Je me sentais comme une exclue sociale, comme si une marée géante de personnes allaient me critiquer parce que je parlais de Bio.  Surtout en venant d’une famille de viticulteur en conventionnel. Mais rien de tout ça est arrivé, les gens accueillent le projet avec joie et sont enjoués par cette initiative.

Voir un coming out Bio

Le Bio accessible à tous

Le Bio il faut en parler, il faut l’expliquer, il faut le comprendre et surtout comprendre la philosophie derrière. Car c’est bien en partant de leur philosophie personnelle et leur expérience de vie que les vignerons choisissent de pratiquer une agriculture biologique voire biodynamique.

Le débat est ouvert pour comprendre pourquoi les vignobles qui travaillent en agriculture biologique ne se certifient pas.

J’ai quelques éléments de réponses mais si vous êtes vignerons bio mais que vous ne cherchez pas à vous certifier, merci de nous laisser un commentaire pour nous donner votre point de vue.

Merci à tous et à toutes pour votre lecture.

Soline Bossis

Challenge 24 Vignobles en 12 mois, Vignobles Etrangers

#24 Kennedy Point Waiheke Island Nouvelle Zélande

Kennedy Point, seul vignoble certifié Bio sur l’île de Waiheke

Le vignoble de Kennedy Point, se situe sur l’île de Waiheke, appelée aussi l’île du vin ou Island of Wine en anglais. C’est le seul vignoble certifié Bio de l’île. Pour accéder à l’île il faut prendre le ferry en partance d’Auckland dans l’île du Nord, la traversée dure environ 1 h.

Nous sommes accueilli par Randal Piert le winemaker. Il a eu la gentillesse de nous recevoir et de nous montrer un peu le vignoble et de nous partager les valeurs de travail de Kennedy Point.

Randal nous emmène tout de suite sur un point culminant du domaine où les vaches ont l’habitude de se promener. Nous avons une vue splendide sur les vignes et sur l’océan, cette vue est à couper le souffle.

Randal Peart et Soline Bossis dans le vignoble de Kennedy Point.( crédit photo Kiara Manteca)

                        Soline Bossis et  Randal Peart  Kennedy Point.( crédit photo Kiara Manteca)

La définition du mot « vignoble » en anglais

Lorsque l’on parle de vignoble ,« vineyard  » en anglais , on parle de parcelles de vignes. Un « vineyard » n’est pas une propriété viticole à part entière. Cette erreur d’interprétation peut nous faire imaginer que les propriétaires de Kennedy Point ont plusieurs propriétés mais ce n’est en fait pas le cas. Donc le domaine de Kennedy Point possède plusieurs vignobles situés à différents endroits de l’île.

En tout, Kennedy Point possède 3 à 4 hectares de superficie viticole incluant des forêts.

Les cépages à Kennedy Point

À Kennedy Point, on cultive plusieurs  cépages; Chardonnay, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec, Merlot et Syrah.

Je voudrais apporter faire une précision ici, pour ceux qui ont lu les articles sur les vignobles australiens; Macquariedale Organic Wines et Jasper Hill, un terroir unique de 600 millions d’années . Je parle de Shyraz pour exprimer le cépage Syrah. Le terme Shyraz est vraiment spécifique aux vins Australiens alors qu’en Nouvelle Zélande on utilise le mot Syrah comme pour les vins de l’appellation Hermitage en France. D’ailleurs, l’origine vient du fait que les vins d’Australie produits avec du Syrah étaient appelés Hermitage autrefois, on leur a alors gentiment demandé de changer de nom car ils copiaient l’appellation du Sud de la France. Ils ont alors choisi Shyraz.

En ce qui concerne Kennedy Point, ils récoltent  leurs propres raisins et vinifient tout à sur place. La moitié de la production est du Syrah. Ils produisent aussi des vins d’assemblage, de style « Bordeaux Blend ».

Sur la parcelle la plus haute et la plus chaude ils cultivent le Cabernet Sauvignon, le Syrah, le Cabernet Franc. En tout, il y a 14 rangs de Cabernet Franc, c’est peu mais il s’exprime très bien sur ce terroir.

Début de la plantation en 1996

Au tout début de la création du vignoble en 1996, ils n’ont pas commencé à cultiver directement en agriculture biologique. Dans le début des années 2000, vers 2003, 2004, ils ont changé pour la certification bio. Ils étaient avec un organisme certificateur appelé, Organic Farms New Zealand et ils ont changé pour BioGro qui est le plus grand organisme certificateur de Nouvelle Zélande et ils possèdent aussi plus d’accréditations internationales. C’est pourquoi les personnes à l’étranger le reconnaissent plus facilement.

Kennedy Point certifié par Bio Gro

Pourquoi ne pas être certifié avec un label Biodynamie?

Ils n’ont pas de certification en biodynamie mais suivent et appliquent cette philosophie. Ils font par exemple la préparation 500. Ils font leur compost avec les bouses de vaches, provenant des deux vaches de la propriété.

Récipients pour préparation biodynamique et olivier car ils produisent leur propre huile d’olive. (crédit photo Kiara Manteca)
Une des deux vaches de la propriété au repos sous un arbre.

Pourquoi les propriétaires ont décidé de convertir le vignoble en Bio?

La première raison: les êtres humains. Ce qui semble logique, lorsque des personnes travaillent pour vous, vous ne souhaitez pas les rendre malades sur leur lieu de travail.

Deuxième raison: la majorité des vins qu’ils buvaient étaient bio.

L’ancien propriétaire et la directrice générale du vignoble étaient tous les deux passionnés par les vins Bio.

Randal Peart: « Ils travaillaient à l’extérieur tous les jours, au contact de l’environnement. Ils voulaient être autant que possible dans une démarche sanitaire respectueuse de la santé de chacun. C’était logique pour eux puisque les gens travaillaient dans le vignoble tous les jours. Je ne suis pas sûr que tout le monde le reconnaisse comme principal bénéfice. Il y a une devise maori qui dit: Tu ne possèdes pas la terre, tu en prends soin pour les générations futures ».

C’est dans cette approche philosophique que le vignoble de Kennedy Point travaille chaque jour.

Pourquoi les jeunes générations sont plus sensibles au Bio?

Randal Peart: « Je pense que nous sommes plus ouverts aux idées différentes. Nous sommes aussi plus confiants quand il s’agit de ne pas faire quelque chose que ton voisin fait. Dans les petites communautés d’agriculteurs, si tu es un outsider, un peu différent, tu seras probablement exclu de la société ».

Quelle est la mentalité sur l’île, plutôt pro Bio ou non? Car vous êtes le seul vignoble à être certifié bio sur l’île.

Randal Peart: « La philosophie sur l’île est plutôt pro Bio. Toute les personnes avec qui je parle veulent être bio. Certaines propriétés viticoles sont 99 % bio mais ils veulent avoir l’option d’appliquer quelque chose dans les années climatiques difficiles. »

Pourquoi les filets sur les vignes?

Randal Peart:  » C’est pour les oiseaux, en France vous n’en avez plus besoin car vous avez  mangé tous les oiseaux. »

Est-ce que le label Bio est le même en Nouvelle-Zélande qu’en Australie ou en France?

Randal Peart: » Oui nous sommes sous le même label que le label européen. Ce sont les mêmes critères. C’est seulement aux États-Unis et au Canada qu’il diffère.

La Dégustation

  • Kennedy Point Rosé 2017; 5 mois en bois vieux.50 % Syrah 50% Merlot
  • Kennedy Point Chardonnay 2016 Cuvée Eve; 9 à 10 mois en bois vieux
  • Kennedy Point Red Trumpet 2016; 1/3 Syrah, 1/3 Malbec et 1/3 de tous les autres cépages de la propriété
  • Kennedy Point Syrah 2015; très élégant, climat plus frais qu’en Australie donc des Syrah plus fins. J’ai préféré les Syrah de Nouvelle Zélande que d’Australie.
  • Kennedy Point Reserve Merlot 2014; très fruité, il n’est pas produit tous les ans. Le nez est très fruité mais en bouche il ne l’est pas. Mon coup de coeur.
  • Kennedy Point Reserve Cabernet Franc 2014; Un de mes cépages préféré, très beau cabernet francs sur l’île du Nord de la Nouvelle Zélande.

 

L’Oenotourisme à Kennedy Point

Le concept dans la majorité des vignobles en Nouvelle Zélande c’est les « cellar doors ». C’est à dire que vous pouvez venir sans rendez-vous, une personne vous accueille pour vous faire déguster les vins de la propriété. Et vous pouvez acheter à la suite de la dégustation.

Aujourd’hui, la plus part des dégustations sont payantes. À Kennedy Point une dégustation de 3 vins coûte 9 $ NZ ce qui équivaut à 5 euros. Il y a également la possibilité de faire une visite du domaine pour 7$ pour les agences d’oenotouristiques qui emmènent des groupes.

Mais c’est plutôt rare d’obtenir une visite dans les vignobles. Ce secteur se regroupe surtout autour de la dégustation. Il est possible dans certains vignobles que le prix de la dégustation vous soit remboursée après l’achat d’une bouteille.

Une équipe de direction féminine

Le nouveau propriétaire qui a racheté le vignoble en 2015, ou je devrai dire la nouvelle propriétaire car c’est une femme. Elle s’appelle Elizabeth Zhong, elle vient de l’industrie cinématographique et rêve de réaliser un film un jour à Kennedy Point. Elle est épaulée par sa directrice générale Heike qui a commencé à travailler sur le domaine il y a 20 ans.

Ce duo n’est pas commun dans le monde du vin, souvent dominé par les hommes.

D’autre part, et à titre informatif, la première ministre de Nouvelle Zélande, Jacinda Ardern, est enceinte. Et cela révolutionne pas mal le monde politique néozélandais. Ce qui est très inspirant pour les années à venir de voir plus de femmes au pouvoir dans le monde.

CONTACT KENNEDY POINT

Kennedy Point

44 Donald Bruce Road,
Waiheke Island, New Zealand

+64 9 372 5600

info@kennedypointvineyard.com

https://www.kennedypointvineyard.com

 

Si vous n’avez pas encore lu l’article,  Pourquoi ce challenge?  je vous invite à le lire, afin de mieux connaître  mon objectif  et ma motivation à me lancer dans le challenge de visiter 24 vignobles en 12 mois. Cliquez ici.

Challenge 24 Vignobles en 12 mois, Vignobles Etrangers

#23 Jasper Hill un terroir unique de 600 millions d’années

Jasper Hill un vignoble en biodynamie, Victoria, Australie

Jasper Hill est un vignoble en bio et biodynamie dans la région viticole de Heathcote dans l’État de Victoria en Australie.

C’est un vignoble familial, Ron et Elva Laughton sont aidés de leur fille Emiliy McNelly pour gérer le vignoble et la production de vin.

Ron est un pionnier dans la région, il a planté ses premières vignes en 1975-1976. Son premier millésime fut l’année 1982.

Ron Laughton et Soline Bossis à Jasper Hill

Le Terroir: où planter la vigne?

Dans un pays aussi chaud que l’Australie, il est difficile de trouver un vignoble qui ne soit pas irrigué. Et pourtant Ron m’explique qu’à Jasper Hill il n’irrigue pas. Incroyable!

La première action à mettre en place afin de savoir où planter de la vigne: Observer si l’on doit irriguer ou non. C’est à dire, avoir un sol pas trop fertile mais fertile en même temps.

Soline Bossis: Que répondez-vous aux personnes qui vous demandent: -Comment faites-vous pour sans irriguer?

Ron Laughton: « Je leur réponds que j ‘ai choisi le bon endroit. »

Un phénomène assez rare s’est produit de 1998 à 2010, 12 ans sans eau, sans pluie. Il y a eu une grande sécheresse dans le Sud de l’Australie. Ce qui a donné des raisins aux arômes plus riches, plus mûrs.

Sur le terroir de Jasper Hill, on retrouve les cépages suivants; Riesling,Sémillon, Shyraz, Nebiollo et du Cabernet Franc.

Vignes de Jasper Hill

Ici dans l’état de Victoria il n’y a pas de règles de production, ni d’AOC seulement une GI (Geographical Indication) Indication Géographique Australie. La seule prescription est une ligne sur la carte pour définir la région.

Jasper Hill est un vignoble de 25 hectares à faible rendement 15 hectolitres par hectare, ce qui représente 24 000 bouteilles.

A l’origine Heathcote était une ville minière pour l’or mais Bendigo une ville plus grande située juste à côté, elle était encore plus populaire pour l’or.

Chai Jasper Hill

Un sol unique à Jasper Hill

Soline Bossis: Quel type de sol avez-vous à Jasper Hill?

Ron Laughton: « A Heathcote il y a 2 plaques tectoniques. Il y a 600 millions d’années cette région était un volcan. Les plaques tectoniques ont pulvérisées les roches volcaniques et les ont oxydées. Ce qui a formé le sol. Miraculeusement c’est toujours là. Cela n’a pas été perdu. Durant 600 millions d’années nous avons été couverts par la glace, les océans, mais c’est toujours là. Nous avons environ 3 à 4 mètres de ce sol avec des roches volcaniques qui datent de la période Cambrienne. »

La couleur marron foncé représente la période Cambrienne où se trouve le vignoble de Jasper Hill.
Le vignoble de Jasper Hill se trouve sur un sol datant de 600 millions d’années, constitué de roches volcaniques de la période Cambrienne.

La classification des vins D’Australie

En Australie, il y a une classification comme le classement de 1855 des vins de Bordeaux. Mais celle-ci est basée sur les résultats des ventes aux enchères. Jasper Hill est classé dans la 2ème catégorie équivalent à Bordeaux au second Crus Classé. C’est une classification qui prend en compte les vins les plus chers mais surtout les plus collectionnés. Il y a notamment Penfolds un autre vignoble très réputé d’Australie. On peut avoir plusieurs vins dans différentes catégories, ce n’est pas le domaine qui est classé mais le vin lui-même. La classification a commencée il y a 25 ans, il y en a une nouvelle tous les 4 ans et Jasper Hill est classé depuis 25 ans.

 

La Dégustation

Vin n°1: Riesling 2017

Nous avons dégusté un Riesling 2017, en cette chaleur c’était très agréable de déguster un vin blanc frais. D’un équilibre parfait, on en redemande.

Riesling 2017 Jasper Hill

Vin n°2: Shyraz 2015

Le Shyraz est le cépage emblématique de la région, Ron est très fier de son vin et il peut l’être. Nous dégustons le millésime 2015, qui à mon goût est trop jeune pour être dégusté tellement il a de puissance. C’est un vin de garde qu’on peut laisser vieillir pendant une vingtaine d’années.

Il n’utilise pas de levures additionnelles, juste un peu de soufre. Le vin a fermenté pendant 6 semaines. Il pratique le pigeage, les remontages et fait une presse légère.

Le vin reste 15 mois en barrique dans 30 % de barrique neuves.

 

Shiraz 2016 Jasper Hill

La philosophie de Steiner

Soline  Bossis: Comment percevez-vous le travail de Rudolf Steiner?

Ron Laughton: « Je crois vraiment que Steiner était un bon philosophe, comme il était en Europe, il a eu la possibilité d’interviewer les bons fermiers, pour trouver des similarités sur la façon de faire leur compost et la manière de l’utiliser. Il a compilé ces anciennes techniques et c’est ce qu’on appelle la biodynamie. »

La Biodynamie à Jasper Hill

Soline Bossis: Quelles sont les pratiques biodynamiques que vous utilisez?

Ron Laughton: « Nous utilisons des pratiques biodynamiques, nous faisons notre propre compost biodynamique mais nous ne les utilisons pas toutes. Par exemple la préparation 501 est utilisée pour les conditions humides. Nous n’avons pas besoin de la 501 ici, donc nous ne l’utilisons pas. J’utilise ce que j’ai besoin d’utiliser. Je suis un biodynamiste très pragmatique. Mais ma fille pense encore plus. »

Pour lui, faire de la Biodynamie c’est l’adapter à son propre mode de vie, à sa propre situation.

Ron Laughton: Quand vous faites de la biodynamie, vous l’adaptez à votre vie. Cela passe par le choix de shampoing que vous utilisez sur vos cheveux. Quel dentifrice vous utilisez? C’est pourquoi j’utilise des bouchons de liège au lieu des bouchons à vis.

Soline Bossis à Jasper Hill

Bouchon de liège ou bouchon à vis?

La question est posée dans les 2 hémisphères, bouchon en  liège ou bouchon à vis? Ron m’explique pourquoi il a fait le choix du Bouchon en liège.

Ron Laughton:

-« Pourquoi utiliser le liège au pays du bouchon à vis?

Parce que le liège est plus naturel qu’une pièce de plastique synthétique. Le vin peut rester pendant 30 ans dans  la bouteille en contact avec du plastique. Je préfère que le vin soit en contact avec une bonne écorce qui vient d’un arbre. J’achète de bons bouchons.

– Pourquoi la majorité en Australie utilise les bouchons à vis?

Parce qu’ils disent que le goût de bouchon est mauvais. Et oui il est! Mais ce qu’ils ne vous disent pas c’est qu’ils achètent les bouchons de liège pas chers, de mauvaise qualité. C’est pour cela qu’ils ont le goût de bouchon. Ce bouchon en liège me coûte 2,50 $ AUS . Un bouchon à vis coûte 3.5 centimes. Il y a une chaine de procédé dans la fabrication des bouchons de liège pour éliminer les mauvais bouchons. Ils sont ainsi garantis sans goût bouchonné. »

Pourquoi le glyphosate tue le sol?

Soline Bossis: Pourquoi le glyphosate interfère dans le cycle de la nature?

Ron Laughton:  « Dans la nature, l’herbe grandi, en été l’herbe meurt, elle forme une surface de protection sur le sol, les bactéries du sol créer des champignons, mangent les organismes et entrent dans la chaine alimentaire. Si tu utilises du glyphosate dans un premier temps, tu enlèves toute l’herbe et deuxièmement, ce premier niveau de nourriture pour les organismes n’est pas là. Si ils ne sont pas là ces organismes meurent. Car ces organismes constituent de la nourriture pour un autre organisme. Tu transformes ainsi ton sol en désert. C’est juste du bon sens. »

Pied de vigne Jasper Hill

Les traitements à Jasper Hill

Soline Bossis: Quels traitements utilisez-vous pour la vigne?

Ron Laughton: Ici, il pleut 525 ml par an. Si nous avons besoin de traiter nous utilisons un peu de soufre. Si il y a une grosse pluie, plus que d’habitude nous allons traiter avec du lait. Parce que le lait tue l’oïdium. On dilue 10 % de lait dans de l’eau. 1L de lait pour 9L d’eau. Nous pulvérisons seulement sur les feuilles.

Rang de vignes Jasper Hill

Ce fut un honneur de rencontrer Ron Laughton, j’ai beaucoup appris à son contact. J’espère vous avoir partagé un maximum d’information sur son domaine car il est difficile de résumer 3 heures de conversation. Je remercie également à sa femme Elva et lui de nous avoir reçu après la visite chez eux pour un café, dans leur maison en terre que Ron à construite.

Maison de Ron et Elva Laughton

CONTACT JASPER HILL

Ron et Elva Laughton

Emily McNally

88 Drummond’s Lane, Heatchote, Victoria, Australia

 +61 3 5433 2528

infor@jasperhill.com.au

Jasperhill.com.au

 

En complément je vous invite à lire l’article sur Macquariedale Organic Wines, un autre vignoble en Biodynamie en Australie.

Si vous n’avez pas encore lu l’article,  Pourquoi ce challenge?  je vous invite à le lire, afin de mieux connaître  mon objectif  et ma motivation à me lancer dans le challenge de visiter 24 vignobles en 12 mois. Cliquez ici.

 

Challenge 24 Vignobles en 12 mois, Vignobles Etrangers

#22 Macquariedale Organic Wines Australie

Introduction aux vins Bio d’Australie

Je suis allée voir de l’autre côté du globe en Australie, comment se portait l’agriculture biologique, je dois avouer qu’il m’a été assez difficile de visiter des vignobles certifiés Bio voire certifié en biodynamie, c’est très rare.

Mais j’ai pourtant eu la chance d’interviewer quelques vignerons qui partagent les mêmes valeurs que nos vignerons français en matière de respect de l’environnement et de protection de la nature.

La première région viticole que j’ai découvert a été la Hunter Valley, elle se situe environ à 3h au Nord de Sydney sur la côte Est de l’Australie, dans la province de New South Wales.

Il n’y a pas vraiment d’appellation en fonction du terroir mais plutôt une délimitation en rapport avec le nom de la zone géographique où est produit le vin.

Carte de la Hunter Valley

Macquariedale Organic Wines

J’ai été accueilli par Ross McDonald, vigneron et propriétaire de Macquariedale Organic Wines. Avec sa femme Derice, ils ont commencé à planter la vigne en 2000 et ils ont directement cultivé cette vigne en agriculture biologique.

Ross McDonald Vigneron Propriétaire Macquariedale Organic Wines (copyright Gabriel Arreche)

Petite anecdote que je tiens à vous partager, c’est en arrivant à la propriété, que j’ai vu mes premiers kangourous sauvages sur le chemin à 200 mètres du domaine, un moment magique et inoubliable.

C’est vous dire, les vignerons d’ici doivent à la fois être vigilants avec les maladies mais aussi avec les animaux sauvages qui peuvent endommager les raisins.

A peine arrivée, nous nous sommes directement dirigés dans le vignoble avec Ross. Il nous a proposé de tester les raisins. Nous sommes à quelques semaines de la vendange et pour lui le seul moyen de vérifier la maturité du raisin est de croquer les raisins avec les pépins.

En Australie on utilise également la taille en double guyot que l’on retrouve dans le bordelais. Ross laisse 6 yeux sur chaque branche.

Les rendements sont de 2 ou 3 tonnes par hectare. Ce qui fait 2 kilos par pied de vigne et environ 30 à 35 hectolitres par hectare.

Le terroir est constitué d’argile rouge et de calcaire.

Soline Bossis La Route des Vins bio. Vignes Macquariedale. (copyright Gabriel Arreche)

Pourquoi planter des légumineuses entre les rangs de vigne?

Ross McDonald plante des légumineuses entre les rangs de vignes. Des légumineuses comme par exemple des petits pois, les fleurs de moutarde, mais il peut aussi planter des trèfles, de l’avoine et de l’orge. Pourquoi? Car elles vont fixer l’azote présent dans l’air. La plante capture l’azote et le fait circuler jusque dans les racines. Les légumineuses laissent l’azote dans le sol pour que les plantes (la vigne) y ait accès.

Une fois les légumineuse poussées, on les aplaties et on les retourne dans le sol pour en faire de la matière organique .

Terroir Macquariedale Organic Wines. (copyright Soline Bossis)

L’irrigation en Australie

Il n’y a pas de législation au sujet de l’irrigation en Australie. Ross m’explique que dans son cas,  il utilise un méga litre par hectare et par année.

Ils obtiennent l’eau grâce à la rivière Hunter qui se situe à 15 km et fourni 400 vignobles. Ils ont une pipeline commune pour tous les vignobles alentours.

Vignes irriguées Macquariedale Organic Wines.(copyright Gabriel Arreche)

Filet ou Canon?

En Australie, comme en Nouvelle Zélande, les vignerons doivent faire face aux oiseaux gourmands qui viennent picorer les baies presque mûres.

Pour remédier à ce fléau beaucoup de vignobles utilisent des filets qu’ils disposent au dessus des vignes pour empêcher les oiseaux d’accéder aux raisins.

Mais à Maquariedale Ross a choisi d’utiliser des canons qui produisent un bruit retentissant, qu’on a entendu régulièrement le temps que nous étions dans la vigne. Les oiseaux, apeurés par ce bruit, s’envolent aussitôt.

Petit anecdote : Lorsque je demande pourquoi en France nous n’utilisons pas de filets? Il me répond : « C’est parce que en France les oiseaux, vous les avait tous tués pour les manger ». Et c’est une phrase que j’ai souvent entendu , même en Nouvelle Zélande. Ils aiment bien nous voir comme des mangeurs de pigeons.

Quels traitements pour les maladies ?

Ross McDonald utilise un petit peu de soufre et du cuivre. Pour lui un signe qui montre que les vignes sont en bonne santé, c’est lorsque  les feuilles de vigne continuent de pousser et de créer des feuilles alors que les vendanges arrivent.

En Australie, il peut y avoir des personnes qui se proclament bio mais qui ne le sont pas. Pour lui si on est pas certifié, on n’est pas bio et ce n’est pas possible de faire de la viticulture biologique avec des traitements systémiques. C’est malheureusement ce qui arrive chez certains viticulteurs, ils s’auto-proclament bio, d’en avoir les principes bio mais traitent avec des produits systémiques.

Pourquoi travailler la vigne en bio et biodynamie?

Ross McDonald : «Notre philosophie pour faire des vins bio c’est, de un faire de grands vins et que ce soit dans une démarche la plus durable possible. Comme le domaine de la Romanée Conti, ces personnes sont en bio et biodynamie et font de grands vins. Donc si vous pouvez faire de grands vins et être entièrement durable pourquoi ne pas le faire ainsi ? »

La biodynamie

Il nous a fait sentir le sol qui avait une odeur sucrée très agréable.

Ross McDonald : « Nous avons toujours besoin de plus de matière organique, nous utilisons la préparation 500 qui est une préparation homéopathique pour la biodynamie. Nous essayons de faire autant de compost que possible 80 grammes de BD 500. Nous avons été le premier vignoble certifié en biodynamie de la Hunter Valley. Vous ne pouvez pas faire ce que nous faisons si vous ne mangez pas de la bonne nourriture bio, c’est une façon de vivre ».

Grapes de raisins du vignoble de Macquariedale

Le Merlot dans la Hunter Valley

Ross McDonald : « Le Merlot est vraiment un cépage dans la tendance ici dans la Hunter Valley. La plupart des gens ne peuvent pas faire un mono cépage avec le Merlot parce que leur Merlot n’as pas de goût. Le Merlot est typiquement un cépage pour assemblage, nous faisons le plus beau Merlot en monocépage de la Hunter Valley, comme Pétrus. Si vous n’ utilisez pas de produits chimiques si vous le faites aussi naturellement que possible vous allez obtenir l’intensité des saveurs ».

Nous avons aussi eu la chance avec Ross d’aller brasser manuellement une cuve de raisins en fermentation. Il fallait les remuer pour homogénéiser la température. Une expérience unique et agréable.

Soline Bossis en train de faire du pigeage manuel dans une cuve de Pinot Noir en fermentation. (copyright Gabriel Arreche)
Brassage d’une cuve en fermentation de Pinot Noir Macquariedale Organic Wines. (copyright Gabriel Arreche)

La dégustation

Nous avons dégusté une bonne partie de la gamme des vins de Macquariedale, du pétillant, du rosé, des blancs et des rouges. En Blanc, ils produisent du Sémillon, du Chardonnay, du Verdehlo. En rouge, ils produisent des monocépages et des assemblages avec les quatres variétés suivantes; Shiraz, Merlot, Pinot Noir, Cabernet Sauvignon. Ils produisent aussi des vins fortifiés. (Pour plus de détails voir sur le site internet dans le contact en bas de l’article).

Ross McDonald avec sa gamme de vins. (copyright Soline Bossis)

La Hunter Valley est réputée pour son sémillon en monocépage, un potentiel exponentiel avec le temps, j’ai alors acheté une bouteille,  pour le faire vieillir et voir comment il évolue avec les années.

J’ai beaucoup aimé aussi le shiraz qui rend très bien, mais peut être vieillit un peu.

Des vins définitivement de garde, c’est presque dommage de déguster des millésimes si jeunes. On sent clairement le fruit, l’authenticité du terroir, l’élégance des grands vins.

Gamme de vin de Macquariedale Organic Wines. (copyright Soline Bossis)

Merci à Ross de nous avoir consacré de son temps et de nous avoir partagé ses valeurs et son travail.

Il nous a recommandé un endroit où manger ensuite Nana kerr’s kitchen, qui est dans une démarche bio et écolo. Nous avons très bien mangé c’était sain, accueil très chaleureux et produit locaux. Je recommande.

 

CONTACT MAQUARIEDALE ORGANIC WINES

Ross and Derice McDonald

170 Sweetwater Road, Rothbury

New South Wales 2335

+61 2 6574 7012

www.macquariedale.com.au

 

Challenge 24 Vignobles en 12 mois, œnotourisme

#21 Château Palmer la Biodynamie à Margaux

Château Palmer en agriculture Bio et Biodynamie

Le Château Palmer est discrètement mais surement, un vignoble en agriculture Biologique et Biodynamique. Le Château Palmer est un 3ème  Grand Cru Classé du Classement de 1855, sur la commune de Cantenac situé en Appellation Margaux à 45 minutes de Bordeaux.

J’ai eu la chance d’être accueillie par Damien Grelat responsable commercial export au Château Palmer.

Il m’a fait un petit tour du propriétaire en me parlant de l’histoire du château et des techniques de viticulture et de vinification.

cour du Château Palmer

Visite au Château Palmer

Tout d’abord le Château Palmer est détenus depuis 1938 par deux familles propriétaires, les familles Sichel et Mähler-Besse. Il règne au Château Palmer une ambiance familiale, où chacun s’approprie l’histoire du Château.

Thomas Duroux est le Directeur Général et Sabrina Pernet est la directrice Technique. C’est rare et très inspirant de voir une femme directrice technique d’un grand cru classé. Bravo à elle pour la qualité de son travail.

On commence la visite dans la vigne pour parler du terroir. Le vignoble a autant de Cabernet Sauvignon que de Merlot, alors qu’on dit que dans le Médoc il y a une majorité de Cabernet Sauvignon.

Encépagement au Château Palmer : 47% Cabernet Sauvignon, 47 % Merlot, 6% Petit Verdot

La conversion en biodynamie

Au total ce sont 66 hectares cultivés sur l’appellation Margaux. Ils font leurs premiers essais en biodynamie en 2008  et 2014 est le premier millésime 100% en agriculture biodynamique. La certification du Château Palmer sera effective en Septembre 2018 en Bio avec la certification AB et en Biodynamie avec la certification Demeter.

Pour le Château Palmer « le cœur » de la démarche en  Biodynamie consiste  à « revenir à la notion de ferme ». Ne plus produire en monoculture. Ce travail de conversion ne s’est pas fait sans l’engagement total des employés qui sont aujourd’hui ravis de travailler dans un environnement sain, sans produits chimiques et dans le respect de la nature.

vignes en hiver château palmer

Le Château Palmer produit aussi un vin blanc à partir de trois cépages: la Muscadelle,  le Sauvignon gris et le Lauzet, cépages que l’on trouvait historiquement dans la région bordelaise. 

Les installations techniques

Durant la visite nous voyons le cuvier en inox, le chai à barrique. Un petit balcon a été aménagé au dessus du chai pour pouvoir voir les barriques. Ce qui est bien pour les visites car cela évite d’être dans les allées et de gêner les ouvriers de chai. C’est un avantage pour les visites de groupe et la sécurité sanitaire.

Chai Château Palmer

Nous continuons la visite du chai de seconde année qui est plus petit et la bâtisse est plus ancienne.

Chai 2ème année du Château Palmer

Le Château Historique

Un petit tour à l’extérieur pour voir les bâtiments.

Le Château est magnifique, on peut le voir depuis la route, il y a un espace pour garer les voitures et où on peut prendre des photos.

Les extérieurs sont propres et bien aménagés. C’est très agréable de se promener entre les bâtiments.

Le château n’est pas habité, le château a été occupé par les allemands durant la seconde guerre mondiale. Petite anecdote que me raconte Damien, il y a encore des graffitis qui datent de la deuxième guerre mondiale au dernier étage.

Château Palmer façade arrière

Dégustation au Château Palmer

Pour la dégustation, j’ai la joie et l’honneur de déguster un Château Palmer 2007 et Alter Ego 2011 qui est le second vin de Château Palmer.

Château Palmer 2007 est un vin remarquable et très équilibré. 

Assemblage Château Palmer 2007:  49 % de Merlot, 44% Cabernet Sauvignon, 7% Petit Verdot.

Malgrè la réputation du 2007 qui était un millésime dit « compliqué » ce sont des vins qui se présentent très bien actuellement après une dizaine d’année de vieillissement en cave.

Alter Ego 2011, un peu jeune mais très frais et qui se boit très bien. Un vin à qui il il faut laisser le temps d’évoluer dans la bouteille.

Assemblage Alter Ego 2011: 48 % Merlot, 37 % Cabernet Sauvignon, 15 % Petit Verdot

Superbe dégustation, j’en garde un très beau souvenir avec le rêve de déguster à nouveau des vins du Château Palmer.

 

Dégustation Château Palmer

TARIFS DES VISITES

70 Euros par personne

La visite dure 2h30

Ouvert aux amateurs et aux agences d’œnotourisme.

Réservation sur leur site internet www.chateau-palmer.com en remplissant le formulaire de contact.

 

CONTACT CHÂTEAU PALMER

Château Palmer

33460 Margaux

France

05 57 88 72 72

www.chateau-palmer.com/

Facebook Château Palmer

 

Vous pouvez aussi voir l’Article sur le Château Pontet Canet qui est un grand Cru Classé du Médoc, aussi en agriculture biologique et biodynamique mais qui est de plus certifié par des organismes de certifications. Château Pontet Canet

Challenge 24 Vignobles en 12 mois, Vignobles Etrangers

#20 Emiliana Organic Vineyards au Chili

Emiliana un vignoble en Bio et Biodynamie au Chili

Le vignoble d’Émiliana se situe dans la région viticole de Casablanca au Chili, au Nord de Santiago du Chili, le long de la côte pacifique à une demi heure de Valparaiso. Emiliana est un vignoble qui est travaillé en agriculture biologique depuis 1998 et en biodynamie depuis 2001. L’homme à l’origine du projet de conversion est José Guilisasti Gana, c’est le frère du propriétaire de Concha y Toro, le plus gros producteur de vin au Chili. José Guilisasti a initié cette démarche avec le très renommé oenologue Alvaro Espinosa. Aujourd’hui José Guilisasti Gana est décédé mais les vins d’Emiliana continue d’être produits dans l’esprit de cet homme qui avait une vision d’entreprise bienveillante pour la terre et pour les hommes.

Emiliana Organic Vineyards- Emiliana Vignobles Organic

Pourquoi le vignoble d’Emiliana a décidé de se convertir en bio et en biodynamie?

La visite commence à l’extérieur, notre guide Ramón, va nous expliquer pourquoi Emiliana a décidé de se convertir en bio puis en biodynamie?

Quand ils ont commencé en 1982 le vignoble était en agriculture conventionnel ce qui impliquait l’utilisation de pesticides chimiques.  Très  rapidement le propriétaire et les employés ont observés des symptômes physiques désagréables comme; une irritation des yeux et de la gorge. C’est à ce moment là que José Guilisasti a imaginé travailler avec une viticulture plus naturelle. C’est alors qu’il s’est tourné dans un premier lieu vers l’agriculture biologique en 1998 et en biodynamie en 2001.

Durant la visite, les guides d’ Emiliana ont la spécificité d’expliquer le terroir, il faut savoir qu’Emiliana est le premier vignoble à vraiment évoquer au grand public la notion de terroir. Ramón nous montre la vigne et nous explique les principes de la biodynamie, le travail du sol, le respect de l’équilibre de la vigne. Il va même a toucher la terre et nous faire toucher les différences.

La différence de sols montré par notre guide Ramón

On nous explique la notion de l’influence de l’Océan qui se situe à une trentaine de  kilomètres du vignobleIl y a aussi la sensibilisation à la création de  diversité au sein de la propriété grâce à la marre qui attire certains insectes au lieu qu’ils aillent sur les vignes.

Pour attirer les abeilles on plante des fleurs très jaunes, car il ne faut pas oublier que les abeilles sont le point de départ de l’écosystème et de la biodiversité.

Les poules à Emiliana

En parlant de biodiversité, le vignoble d’Emiliana a entre 200 et 300 poules sur la propriété. Leur utilité? Manger les vers dans la terre et en allant chercher les vers elles piquent le sol et ainsi elles contribuent à l’aération du sol.

Une petite anecdote supplémentaire sur les poules; Il y a sur le domaine 2 sortes de poules, des poules qui marchent tout droit et des poules qui se déplacent en cercle ce qui permet aux poules de ne pas aller toutes au même endroit.

Les poules dans les rangs de vignes d’Emiliana

On se trouve à côté d’une roulotte qui est en fait là pour transporter les poules sur la propriété. Il y a à Casablanca 232 hectares de vignes en agriculture biodynamique et donc pour que les poules puissent aller sur tout le domaine elles sont déplacées à l’aide de  roulotte comme celle-ci.

Roulotte pour transporter les poules `dans les vignes d’Emiliana

En arrivant au domaine il y a un chemin d’oliviers qui est une rangée d’oliviers qui fait barrière pour stopper la poussière afin qu’elle n’atteigne pas les vignes quand les voitures circulent pour entrer ou sortir de la propriété.

On nous explique aussi que les alpagas sont là pour une fonction bien précise, tondre la pelouse.

Alpaga à Emiliana

La biodynamie expliquée à Emiliana

Pour débuter le discours sur la Biodynamie, on nous explique le rôle de Rudolf Steiner dans la création de la biodynamie et des préparas. Rudolf Steiner est un anthroposophe de la fin du XIX, début XXe siècle reconnue pour être le père fondateur de la biodynamie.

Pour aider les vignes à garder leur équilibre et être soulagée dans certaines périodes de leur cycle, des plantes sont utilisées; comme la Valérianne qui a des propriétés déstressantes qui va être utilisée après la vendange par exemple.

Il y a aussi la camomille qui va aider la plante à mieux pousser dans la terre. Le quartz pilé qui sert à capter l’énergie du soleil.

On nous parle évidemment du cycle lunaire à ne pas confondre avec le calendrier lunaire. Le cycle lunaire qui influence les marrées par exemple. Le calendrier lunaire lui vient en soutien pour les traitements en se basant sur des jours fleurs, feuilles, racines, fruits.

La responsabilité sociale

Je vous ai dit que sur la propriété il y avait des oliviers, des alpagas mais il y a aussi un potager communautaire pour les employés. Ils peuvent cultiver leurs légumes et les consommer à la maison. C’était une initiative de José Guilisasti Gana. Pour lui cela fait parti de son plan de responsabilité sociale. Tous les bénéfices des produits créés à la propriété comme l’huile d’olive, la laine d’alpaga sont reversés pour une bourse pour les employés d’Emiliana en cas de soucis de santé.

José Guilisasti Gana était convaincu que pour avoir un domaine qui fonctionne il faut avoir des employés heureux d’y travailler.

L’aménagement de l’accueil et de la salle de dégustation

L’accueil des visiteurs se fait dans ce bâtiment ci-dessous aux formes ondulées. Il y a dans la même salle le coin dégustation, le coin détente et la cave à vin pour acheter le vin sur place. C’est spacieux, lumineux et aménagé avec goût.

 

Accueil Emiliana
Vue sur les vignes et la Cordiera de Los Andes

Accueil Emiliana
Cave à vin Emiliana

La Dégustation des vins D’Emiliana

Après la visite du vignoble retour à la salle de dégustation où nous avons déguster 4 vins.  Nous avons eu 2 vins blancs et 2 rouges parmi la gamme suivante; Gê, Coyam, Signos de Origen, Organic Sparkling Wine, Novas Gran Reserva, Adobe Reserva, Late Reserva.

Chaque vin était accordé avec un fromage un régal pour les papilles.

Dégustation vin et fromage
Ramón en train d’organiser la dégustation

 Une expérience unique

La chaleur humaine des chiliens vous permet de vous sentir comme à la maison, dans une ambiance conviviale et chaleureuse. On ressent le plaisir des employés à travailler à la propriété. Ce sont tous des gens passionnés et qui nous partagent leur passion.

C’est la première fois que j’ai pris conscience que lors de la visite nous n’avons pas vu les chais ou les bâtiments techniques. Nous avons été directement à l’extérieur pour nous expliquer l’agriculture et nous sensibiliser au bio et à la biodynamie. J’avoue que c’est suite à cette visite que j’ai réalisée qu’ à Bordeaux la majorité des visites de vignobles que j’ai faites, ne se concentraient pas du tout sur la vigne mais plus sur le procédé de vinification. C’est alors que j’ai voulu en apprendre davantage sur l’agriculture biologique et biodynamique.

J’ai eu la chance de retrouver mon guide Ramon et son collègue Josué pour faire une dégustation spéciale. Je leur ai apporté un échantillon de Pineau des Charentes et eux une bouteille d’un autre vignoble en biodynamie à côté d’Émiliana. Un moment de partage et qui a lié des amitiés puisque Josué est venu visiter Bordeaux récemment et j’ai pu à mon tour l’accueillir dans ma ville et partager avec lui les produits de notre région.

 

CONTACT EMILIANA

Emiliana Organic Vineyards

Situé sur le côté Nord de la Route 68. Au Km 60,7 in Casablanca Valley.

contacto@emiliana.cl

+56 2 23539151

www.emiliana.cl

Challenge 24 Vignobles en 12 mois, Vins Bio, œnotourisme

#19 Château Pontet Canet, la biodynamie à Pauillac

Château Pontet Canet, la Biodynamie dans le Médoc

Le Château Pontet Canet est situé sur la commune de Pauillac dans la région du Médoc à Bordeaux. Le Château Pontet Canet a été le premier Gradn Cru du Médoc à se convertir au bio et à la biodynamie. Il est le seul grand cru classé, du classement de 1855, a être certifié Bio et Biodynamie. Certains Châteaux sont en cours de conversion  bio ou biodynamiques dans leur vignoble mais ne sont pas forcément certifiés pour l’instant.

Jean-Michel Comme est le régisseur du Château Pontet Canet, il a commencé à travailler à Pontet Canet en 1989. C’est au début des années 2000. le vignoble se converti en Bio et en 2004 ils débutent le travail en biodynamie. En 2010 le Château Pontet Canet obtiendra la certification pour l’Agriculture Biologique avec Ecocert et la certification pour la Biodynamie avec Biodyvin. Quelques années plus tard en 2014 ils obtiennent aussi le Label Demeter pour la biodynamie.

 

 

Les préparas en Biodynamie et le travail du sol au cheval

Les préparas en biodynamie sont faits sur place avec des fleurs et des plantes bio cultivées sur la propriété.

En addition, un petit jardin a été crée à cet effet en 2017 pour y récolter les matières premières pour les préparas.

La philosophie de Jean-Michel Comme est d’avoir une activité la moins impactante possible sur les sols. Ils ont alors mis en place un système pour supprimer le travail avec de lourds tracteurs. Aujourd’hui tout est entièrement travaillé au cheval mais ils ont trouvé une méthode pour allier respect du sol et confort pour les ouvriers. Ils ont aménagé une petite chariote s’inspirant du sulky des jokers, avec les outils nécessaires pour pourvoir  travailler les sols ou traiter la vigne. Mais la chariote est tractée par le cheval. Ce qui réduit considérablement le poids et évite de compacter les sols et favorise donc le développement de la vie microbienne du sol. Ils ont actuellement 8 chevaux, des percherons et des chevaux de trait de Bretagne.

Chariote tractée par le cheval au Château Pontet Canet

Les visites au Château Pontet Canet fermées aux particuliers

J’ai eu la chance de visiter le Château Pontet Canet, ce qui me permets de vous partager mon expérience. A  l’origine les visites œnotouristiques au Château Pontet Canet étaient ouvertes à tous, au grand public et aux professionnels de la filière vin. Les agences d’œnotourisme pouvaient proposer d’inclure ce vignoble dans leurs circuits. Les visites ont toujours été gratuites mais désormais le château est fermé aux particuliers. En 2018, les visites ne seront que pour les professionnels ou bien il faudra prendre rendez-vous via les professionnels de la filière vin. Il est vrai que lorsque j’ai suivi la visite elle était mixte, professionnels et particuliers ce qui n’est pas idéal car le discours n’est pas forcément adapté. Je comprends dans un sens pourquoi ils veulent limiter aux professionnels.

Je trouve quand même dommage de limiter seulement aux professionnels car c’est un très beau vignoble, qui a beaucoup à transmettre au niveau du type d’agriculture qu’ils mènent et que le grand public peut être intéressé par cette démarche. Justement il faut plus communiquer sur l’agriculture biologique et biodynamique.

Mon expérience au Château Pontet Canet

La visite que j’ai suivie était très bien menée, vous aviez un premier arrêt devant le château pour connaître l’histoire du domaine et de la famille Tesseron. Vous étiez emmenés ensuite vers le vignoble en petite voiturette de golf afin de vous montrer les techniques utilisées.

voiturette de golf pour se déplacer dans le vignoble

J’ai été surprise de voir que pour éviter de rogner la vigne (couper les branches qui poussent en hauteur), ils attachent les branches les unes aux autres par le haut formant des arcs de cercles. C’est une technique utilisée seulement en biodynamie pour concentrer le développement sur les raisins et pas sur les feuilles. La technique la plus répandue est de rogner régulièrement pour avoir des vignes esthétiquement parfaites. Mais cela implique de casser la plante et elle passe beaucoup d’énergie à se reformer.

vignes attachées par le haut pour éviter le rognage

Depuis les vignes nous pouvons observer la façade où se trouve le cuvier et où ils réceptionnent la vendange. Nous avons eu  l’occasion de nous trouver en haut des cuves et de pouvoir admirer la vue depuis un petit balcon.

Vue sur les vignes et le cuvier du Château Pontet Canet

 

La vue est magnifique sur ce vignoble de pratiquement un seul tenant cultivé en biodynamie.

Vue depuis le haut du cuvier

Il leur est possible d’adapter le haut du cuvier comme salle de réception. Seul le remplissage gravitaire n’est pratiqué ici. Il y a d’ailleurs une table déjà installée pour y déguster des vins.

Nous continuons la visite vers le cuvier avec des cuves en bois et celui avec des cuves en béton.

 

Cuvier avec les cuves en bois
Cuvier avec cuves en béton

Puis nous accédons au chai à barriques et le chai d’après nous laisse entrevoir des amphores reprennant les techniques antiques d’élaboration du vin.

Chai à barriques
Chai à Amphores

Petit détour vers la cave familiale puis place à la dégustation.

La dégustation

J’ai eu la chance de pouvoir déguster le vin du Château Pontet Canet 2008. C’est un vin livrable. Un millésime de grande qualité à Bordeaux, le vin est d’une couleur intense, légèrement boisé, il est tout en équilibre. C’est agréable d’avoir un vin qui est prêt à boire dans un château aussi réputé. Il arrive que les millésimes proposés soient trop jeunes. J’en garde un très bon souvenir et j’espère avoir l’opportunité de déguster d’autres millésimes.

 

 

 

CONTACT CHÂTEAU PONTET CANET

Château Pontet-Canet,
33 250 Pauillac, France

05 56 59 04 04

info@pontet-canet.com

http://www.pontet-canet.com/fr

Visites uniquement sur rendez-vous par l’intermédiaire des professionnels du vin.

 

Si vous n’avez pas encore lu l’article,  Pourquoi ce challenge?  je vous invite à le lire, afin de mieux connaître  mon objectif  et ma motivation à me lancer dans le challenge de visiter 24 vignobles en 12 mois.

En complément vous pouvez écouter le podcast du vigneron Franck Pascal qui nous parle de biodynamie au domaine le jonc Blanc: Podcast

Challenge 24 Vignobles en 12 mois, Les alcools Bio

#18 Bière Bio au Broue Pub au Nouveau Monde

Une bière Bio à Bordeaux

Le Broue-Pub Au Nouveau Monde est un concept unique à Bordeaux, il propose une bière Bio brassée sur place. J’ai voulu testé car; d’1 j’aime la bière et de 2 si c’est Bio c’est encore mieux et de 3 c’est local.

Pour ceux qui ont lu mon parcours je vous partage que j’ai vécu au Québec et que j’ai donc un lien particulier avec cette province du Canada.

Alors quand j’ai une petite envie de poutine (plat typique du québec à base de frites) Je vais au Broue-Pub Au nouveau Monde à Bordeaux. Pas besoin de prendre un billet d’avion pour être dépaysé.

Vous allez me dire, de la bière Bio? Sommes-nous toujours sur la Route des Vins Bio? Oui. Je suis passionnée par le procédé de toutes productions d’alcool; le vin, la bière, les spiritueux donc à l’occasion je vous partagerai des infos sur d’autres alcools que le vin.

Voir Article Cognac Bio Cognac Decroix

Atelier initiation aux bières Bio au Nouveau Monde

J’ai participé à une initiation aux bières Bio Au Nouveau Monde, cela se passe une fois par mois le samedi et coûte 10 euros.

On a une introduction sur les bières par le propriétaire Etienne qui est québécois.

On nous propose ensuite un arbre de dégustation; qui consiste à avoir 5 différentes sortes de bières qui sont toutes brassées sur place. Ce sont des doses de dégustations, n’imaginez pas boire 5 pintes.

L’objectif c’est de déterminer votre préférée, pour moi ça n’a pas été facile je les aime toutes.

Et ensuite vous descendez à la cave pour découvrir l’atelier de brassage avec les cuves et là il nous explique tout.

Initiation à la dégustation de bières Bio au Nouveau Monde

Avec quoi fait-on de la Bière?

Du HOUBLON!!

Et oui ce n’est pas une céréale, c’est une plante.  Moi aussi je croyais que c’était fait avec une céréale. La bière est faite à base d’eau, de houblon et de levures.

Le houblon est utilisé pour son amertume et ses arômes.

Comme nous dit le propriétaire du Nouveau Monde: « Si on contre balance le sucré avec l’amertume ça invite à reprendre une bière alors que si c’est trop sucré on va vite être écœuré ».

Houblon
Tête de Houblon
pétales de houblon

Le procédé pour faire la bière

Au tout début de l’ébullition on met le houblon pour l’amertume et ce que l’on met à la fin ce sera pour les arômes et pour le goût.

Les étapes pour faire la bière:

  • Sélectionner une céréale, la mettre dans l’eau, l’humidifier. Le grain va métaboliser sur l’amidon.
  • Le Grain va casser l’amidon qui est à l’intérieur, puis son écorce et le malteur va arrêter ce processus-là.
  • Le Malteur va ensuite faire sécher la céréale.
  • Ce qui nous intéresse dans l’amidon c’est le sucre.
  • On va faire sécher le houblon à des températures et des taux d’humidité différente.
  • On peut malter de l’orge, du blé, du millet.

 

Différents degrés de torréfaction de céréales

Les types de bières: Lager et Ale

Quelle est la différence entre une Lager et une Ale?

Lager = Fermentation à Température plus basse 8-15 ° C.

Lager vient du mot allemand lagern qui veut dire entreposer. Ce sont des bières qui ont besoin d’un temps de vieillissement plus long.

Ale= Fermentation à Température plus haute 18-25 ° C

La Fermentation courte permet d’expédier les bières plus rapidement. La période de vieillissement est donc plus courte.

C’est la grande majorité de la production industrielle, aujourd’hui on produit de bières qui vont être bu rapidement.

Eau+Malt+Houblon+Levures=BIERE

Au Nouveau Monde on va rajouter des arômes, par exemple, dans la summertime il y a un ajout de Gingembre, et dans la Perle Noire un ajout de coquille d’huître assez atypique mais délicieuse.

Cuve de brassage au sous-sol du Nouveau Monde

La question du jour: Pourquoi les moines brassaient?

Parce que c’était d’utilité publique, la bière était plus potable que l’eau.

Qu’est-ce que des bières vegan?

Les bières sont vegans au Nouveau Monde car les bières ne sont pas collées au blanc d’œuf. C’est une technique utilisé aussi dans le monde du vin.

Le collage en général permet de filtrer les particules solides dans un liquide, et de rendre plus limpide la la boisson.

Une astuce

On peut faire vieillir de la bière en bouteille comme pour le vin. Moins il y a d’alcool moins on va faire vieillir, plus il y a d’alcool plus on peut faire vieillir la bière.

Slow Beer France

En plus de proposer des initiations à la dégustation Etienne, le propriétaire a crée l’association Slow Beer France:

« Slow Beer soutien activement une agriculture biologique respectueuse de l’humain et de l’environnement, la production artisanale ainsi que la diversité du goût face à l’uniformisation industrielle ». source site internet Slow Beer France.

Allez voir sur le site pour plus d’info. Il propose aussi des formations pour faire sa bière.

 

 

Pour participer aux initiations à la dégustation, déguster une bonne bière brassée sous vos pieds ou pour manger une bonne poutine, vous faire un plat vegan, végé, carnivore. N’hésitez pas à contacter le Nouveau Monde directement.

Le lieu est assez petit, ce qui lui apporte de la convivialité mais mieux vaux réserver si vous êtes nombreux.

Bonne dégustation.

 

Contact Broue Pub Québecois Au Nouveau Monde

2 rue des Boucheries

Bordeaux, France 33300

09 81 18 00 54

Facebook Au Nouveau Monde