Pur Jus page facebook @viticycle
Livres recommandés, Vins Bio

Pur Jus- Cultivons l’avenir dans les vignes

[LIVRE]

Un livre que je recommande: Pur Jus-Cultivons l’avenir dans les vignes par Justine Saint-Lô et Fleur Godart. Un parcours initiatique à la rencontre de vignerons authentiques qui nous partagent leur quotidien. Grâce au travail d’illustration de Justine nous apprenons les différentes étapes du travail de la vigne dans le respect de la nature, expliqué par les vignerons sur leurs propres terroirs.

Pur Jus- Cultivons l'avenir dans les vignes
Pur Jus -Cultivons l’avenir dans les vignes

Pour commander ce livre je vous invite à cliquer sur le lien suivant qui vous enverra sur mon lien affilié Amazon.

Commander Pur Jus

http://amzn.to/2kDgMoQ

En commandant votre livre via ce lien je recevrai un commission versée par Amazon, qui me permettra de continuer à faire vivre ce blog. Le prix du livre n’augmente pas pour autant pour vous. La commission est incluse.

Merci à vous pour vos encouragements et votre soutien.

Cependant vous être libre d’utiliser un lien amazon sans  commission en tapant le nom du livre dans la barre de recherche sur Amazon.fr

 

Coup de coeur pour:  Pur Jus- Cultivons l’avenir dans les vignes

« Pur Jus- Cultivons l’avenir dans les vignes » est écrit et illustré par 2 jeunes femmes; Justine Saint-Lô et Fleur Godart. Justine c’est l’illustratrice, amatrice de vin qui a fait la promotion du vin de son frère, François Saint-Lô.  Il  a un vignoble dans la Vienne à Berrie. Fleur, comme il est dit en préambule de ce livre, « elle est tombé dans la barrique » toute petite. Elle a de l’expérience à la vigne comme au chai mais décide de partir à Paris pour côtoyer le milieu des cavistes, restaurants et bars à vins.

Justine et Fleur partage cette passion du vin vivant et de comprendre le travail,  de la vigne au verre, dans des méthodes respectueuses de l’environnement.

Je partage ces valeurs et j’admire leur démarche, c’est pourquoi je vous fait un petit résumé de ce livre que j’ai lu d’une traite mais qui demande d’y revenir tellement il y a des pépites à l’intérieur.

Pur Jus- Le livre ( photo @viticylce)

 

Expliquer la vigne avec des illustrations

Tout d’abord Le livre « Pur Jus » est très ludique car c’est sous forme de bande dessinée, illustré par Justine. Nous partons à la rencontre de plus d’une vingtaine de vignerons, qui vont nous expliquer leur travail au quotidien.

On suit le rythme des saisons, on commence en juillet dans la région du Languedoc Roussillon plus précisément dans les Pyrénées Orientales. On poursuit en Août dans le Tarn en Midi-Pyrénées. Puis au moment des vendanges on découvre le vignoble du frère de Justine dans la Vienne dans la Vallée de la Loire.

En Octobre on part dans le Puy-de Dôme et le Bas-Rhin, on passe Novembre à Majorque à la rencontre d’un vigneron au franc-parlé où on en apprendra plus sur les cépages autochtones de l’ile.

Décembre retour au Puy-de Dôme et en Janvier découverte de L’Hérault et de Maine et Loire.

Un petit détour en Champagne en février, puis en Mars le Jura.  Avril, Saône et Loire et Mai vagabondage en Ile de France, Corrèze et Dordogne.

Pour finir en Juin avec les deux grands rivaux la Gironde avec Bordeaux et la Bourgogne.

copyright: Justine Saint-Lô Pur Jus. @vicycle

Les différentes étapes du travail de la vigne

Ce que j’aime c’est que l’on ne parle pas de nom de château ou de domaine, on parle avant tout de noms de vignerons ou de vigneronnes. On ne parle pas du vin et des arômes du vin, on nous emmène vraiment au cœur du travail de vigneron, le travail dans les vignes. Grâce à l’illustration on comprend bien les différentes étapes du travail de la vigne;

  • La taille en double guyot, taille en gobelet
  • Le travail du sol
  • Les maladies
  • Le quotidien des vignerons avec les aléas météorologiques
  • La greffe de pied de vigne
  • Le moment des vendanges
  • La place des femmes dans le milieu viticole
  • La protection de la vigne sans produits phytosanitaires

Toutes les questions qu’on peut se poser, mais auxquelles on n’a pas forcément les réponses, lorsqu’on visite un château ou un domaine.

Ce livre est une mine d’information pour celui qui souhaite mieux comprendre le travail de la vigne dans une démarche écologique et durable. A travers le témoignage de vignerons passionné et qui ont a cœur le respect de la nature et le plaisir de partager un bon produit du terroir.

Ce qui est intéressant à la fin, c’est que vous avez un lexique avec les mots spécifiques au travail de la vigne comme ; Biodynamie, Bouse de corne, Marcottage, Francs de Pied, Permaculture.

Pur Jus (copyright @viticylce)

 

Les point positifs

  • Le côté ludique et humoristique grâce aux dessins de Justine, qui caricature les vignerons.
  • L’axe du sujet sur le travail de la vigne, du sol, des maladies.
  • Le franc parlé des vignerons, leur authenticité.
  • Le contenu très technique mais super enrichissant.

Les points négatifs

  • On ne parle pas des régions viticoles, en tant que tel, seulement en terme de département.
  • Il n’y a pas de fil conducteur entre les différents vignobles, mis à part que chaque mois, il y a des travaux différents dans la vigne.
  • Parfois le vocabulaire assez technique pour les novices.

 A qui s’adresse t-il ?

  • Aux amoureux de la nature qui veulent savoir comment on fait du vin respectueux de son environnement.
  • Aux amateurs de vins qui souhaitent mieux connaître le travail de la vigne.
  • Aux amateurs de vins nature, bio, biodynamie qui veulent approfondir leurs connaissances sur les techniques spécifiques à ce type d’agriculture.
  • Aux vignerons qui souhaite passer en bio ou biodynamie et qui se posent des questions, ils auront une approche ludique à la question.
  • Aux femmes vigneronnes qui souhaitent être inspirées par le témoignage des femmes vigneronnes de ce livre.

La suite

J’ai lû récemment qu’il y aura un tome 2, alors on attend avec impatience la suite qui portera sur les vinifications et le travail au chai, ce qui complétera les connaissances sur le travail de la vigne.

Je vous invite à suivre leur page facebook pour en savoir plus sur leurs prochaines aventures.

 

BONNE LECTURE!!

 

Pour en savoir plus sur les vins Bio je t’invite à suivre mon challenge 24 vignobles Bio en 12 mois.

 

Soline Bossis

 

Vins Bio

BILAN DES BARRIQUADES 2017

Le Succès des barriquades

Les barriquades, c’est le salon annuel des vignerons Bio de la Nouvelle Aquitaine, le rendez-vous entre les vignerons et les particuliers au mois de Novembre. C’est le moment idéal pour faire ses achats de vins juste avant les fêtes.

Bilan des Barriquades 2017

Cette année se sont « 5.500 personnes qui sont venues à la rencontre des 60 vignerons bio et producteurs locaux bio présents les 18 et 19 novembre à DARWIN. Avec 700 visiteurs de plus que l’an dernier, Les Barriquades s’affirme comme LE rendez-vous régional
des vins biologiques ».(source; communiqué de Presse SVBNA)

barriquades 2017-crédit photo SVBNA

Parce que le monde a besoin de nous tous

« Les Barriquades poursuivent un double objectif : faire connaître davantage le mode de production bio, ses avantages, ses valeurs. Et faire plaisir au public, en proposant des produits bons pour les papilles et bons pour la planète. Nous souhaitons inscrire Les Barriquades comme le rendez-vous bio
de la région. Il faut que nos visiteurs se disent « le 3ème week-end de novembre, je refais ma cave », déclarent Philippe Barre et Anne-Lise Goujon (présidente de Vignerons Bio Nouvelle-Aquitaine). (source; Communiqué de Presse SVBNA)

La consommation de vins Bio : une croissance qui perdure

Le marché français des vins bio représente un chiffre d’affaires de 792 millions d’euros. Il a connu une croissance de + 18% entre 2015 et 2016. La demande de vins bio n’a jamais cessé d’augmenter. D’autres signaux sont au vert : 15% des consommateurs de produits bio ont l’intention d’augmenter
leur consommation de vins Bio dans les 6 prochains mois, selon le dernier Baromètre de l’Agence Bio. Les Barriquades répondent clairement à une vraie demande. (source; Communiqué de Presse SVBNA)

 

Ma rencontre avec certains vignerons

Château Haut Peyrous, Graves . Certifié Bio en 2012

Coup de coeur : La Perle de Peyrous, 100% semillon élevé en fût neuf.

Château Haut Peyrous

Château de Cranne, Cadillac- Côte de Bordeaux, Donzac

 

Château de Cranne

Coup de coeur; Dompter la bête 2015. Illustré par le déssinateur Nono, déssinateur dans ouest France, un ami de la famille.Fruité, léger, convivial.

Dompter la bête-Nono
Dompter la bête-Nono. Vignoble Lacoste.

 

Chateau Coutet; St Emilion Grand Cru. Domaine familial depuis 14 générations. En Bio depuis toujours.

Coup de coeur :  La cuvée Emeri inédite, faite sans électricité comme autrefois.

 

Château Coutet

 

 

 Château Lescaneaut, Castillon-Côte de Bordeaux à Saint Magne de Castillon.

Coup de coeur : Château Lescaneaut 2014. Qui sera présenté lors de la dégustation des vins Bio de Bordeaux sur la thématique, Entre-deux-mers/Côtes de Bordeaux/Bordeaux/Bordeaux Supérieur.

 

 

Château Bernateau-Tour Peyronneau, Saint-Emilion Grand Cru

Coup de coeur, Château Tour Peyronneau 2015, Le souvenir d’une balade dans les sous-bois à la recherche des fruits des bois.

 

  • Château Bernateau

Château Bernateau- Karine et Pierrick Lavau

 

Un petit coucou des Barriquades

Soline Bossis-La Route des Vins Bio
Soline Bossis-La Route des Vins Bio

J’ai interviewé certains de ces vignerons pour mon challenge 24 vignobles en 12 mois. Vous pourrez accéder aux articles en question en cliquant sur le nom du Château. Si je n’ai pas encore fait d’article c’est que je vais devoir aller leur rendre visite très prochainement.

En complément, je t’invite à voir la vidéo de la directrice du Syndicat des Vignerons Bio de la Nouvelle Aquitaine, que j’ai interviewé lors du salon WOW (World Of Oranic Wine) à Vinexpo 2017.  Gwénaelle Le Guillou- Interview WOW

Dis moi dans les commentaires ci-dessous, si tu es venu aux Barriquades et quels ont été tes coups de cœur.

Merci, à bientôt.

Soline Bossis

Vins Bio, œnotourisme

Mon parcours

Je m’appelle Soline Bossis, je suis guide œnotouristique, c’est-à-dire guide touristique dans tout ce qui se rapproche à la viticulture, au vin et à la vigne. L’œnotourisme est le tourisme relié à la vigne et au vin.

Je suis une vraie globe trotter, à 18 ans je suis partie 5 mois vivre au fin fond du Québec pour apprendre l’anglais, vous allez encore me dire mais ils parlent français au Québec, et bin non pas tous, en tout cas moi je suis tombée sur une communauté anglophone et je n’ai pas parlé un mot français de tout mon séjour. Et  même si des amis francophones voulaient parler français avec moi je ne comprenais pas leur accent. Maudits Québécois!!

Après le Québec j’ai étudié le Tourisme en France et en Autriche, mon Bachelor de Tourisme en poche j’ai commencé à être une vraie touriste professionnelle plutôt qu’une professionnelle dans le tourisme.

J’ai travaillé pour FRAM, Club Med, j’ai été directrice de colonie de vacances, j’ai fait beaucoup d’animation auprès des enfants.

Puis mon cœur battait toujours pour le Québec mon pays d’adoption. Alors je suis repartie pour y vivre cette fois-ci pendant 3 ans. C’est à 6000 km de la France que j’ai eu ma première opportunité professionnelle dans le vin, vous y croyez? J’ai participé à la mise en relation professionnelle entre des vignerons français avec des acheteurs Nord-Américains. J’organisais les dégustations de vins aux quatre coins du Canada et des Etats-Unis.

Revenue en France avec cette expérience internationale j’ai eu la chance d’enfin combiner mes 2 passions le vin et le tourisme en travaillant comme guide OENOTOURISTIQUE pour le Château Mouton Rothschild, Grand Cru Classé de 1855 du Médoc, dans la région Bordelaise.

En 2015 j’ai passé mon WSET (Wine and Spirit Education Trust) Niveau 2, c’est un diplôme reconnu dans le milieu professionnel du vin, concernant les connaissances liées aux vins et spiritueux du monde entier et permet de développer des aptitudes à la dégustation.

Cela m’a permis de valider mes connaissances en vin apprises sur le terrain en tant que guide. Pour plus de détails sur le WSET n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur leur site WSET.

J’adore partager ma passion du vin et plus particulièrement les étapes de l’élaboration du vin. Le travail de la vigne, les vinifications, l’élevage et enfin la dégustation.

Je suis petite fille de vigneron, ma famille est productrice de Pineau des Charentes et de Cognac, et même si je n’ai pas grandi sur la propriété, je suis familière avec les conditions de travail des vignerons et des difficultés qu’ils peuvent rencontrer.

Je suis très attachée au patrimoine culturel français que représentent notre agriculture et le vin. Mon souhait est de mettre en valeur le fruit du travail de vigneron, par la découverte de leur propriété, la transmission de leur méthode et le partage de leur valeur.

En 2014, j’ai travaillé 2 mois en Allemagne comme Woofer (WWOOF : World Wide Opportunities on Organic Farms) dans le vignoble de Rita et Rudolf Trossen en Biodynamie.

Le woofing est du volontariat dans des fermes en Agriculture Biologique. Je recommande cette expérience à ceux qui veulent voyager et qui n’ont pas trop de moyens, vous êtes nourris, logés, blanchis, en échange de quelques heures de travail.

Pour continuer mon parcours à travers les vignobles du monde entier, je suis partie en 2016 3 semaines au Chili pour visiter les plus beaux vignobles. J’ai eu la chance d’être accueillie par le directeur du Vignoble Almaviva, c’est un vignoble qui appartient à la Famille Rothschild qui possède le Château Mouton Rothshchild qui a créé un partenariat avec le groupe Concha Y  Toro qui est le plus gros producteur de vin du Chili.

J’ai encore plein de vignobles à parcourir mais cette fois-ci je vous embarque avec moi. Je n’ai plus envie de voyager seule de toute façon! Est-ce que vous êtes prêts?

Si vous avez des questions à me poser sur mon parcours je vous invite à me laisser un commentaire. Si vous rechercher à voyager également dans des vignobles du monde entier n’hésitez pas à me demander des conseils, je suis là pour vous répondre.