Vins Bio

Faire du Bio mais sans Label

Bio mais sans label

C’est encore tabou pour les grands crus bordelais de s’afficher avec le Label Bio, ils aiment les pratiques mais ne s’affichent pas au grand public. Je ressens ce sentiment depuis que j’ai commencé ce blog; parler de Bio c’est tabou, on en parle pas trop. On le fait mais on n’en parle pas.

Le consommateur ne connait pas forcément les techniques qu’il y a derrière un vin et ne sait pas quelles sont les pratiques pour faire un vin bio ou biodynamie. Il est important pour lui de savoir que même si parfois des vins ne sont pas labellisés il se peut qu’ils poursuivent une agriculture biologique mais comment savoir?

  • Lire des blogs sur le sujet et aller à des dégustations spécialisées sur les vins Bio et Biodynamie.
logo label AB, Label Bio Européen
Label AB France + Label Européen

Le rôle des Grands Crus

Les Grands Crus ont les moyens financiers de pratiquer une agriculture biologique, il est vrai que les coûts de productions en Bio sont plus hauts qu’en conventionnel. Qui provient de la main d’œuvre supplémentaire car il y a plus de passages dans la vigne.

Même si ils pratiquent l’agriculture biologique, il  n’y a pas une vraie image positive auprès des confrères et pourtant il y a de plus en plus de Châteaux classés au classement de 1855 qui pratiquent l’agriculture biologique voire biodynamique mais qui ne le clament pas tout haut. Il y en a qui font des essais sur des petites parcelles et puis un jour on entend que le vignoble entier est passé en agriculture biologique ou biodynamique.

Et puis un jour, on a un coming out qui est annoncé, « Le Château Gruaud Larose se lance dans l’éco-pâturage » et « continue sa mue vers la biodynamie ». Source Sud-Ouest. 

Super, mais aucune communication auprès des consommateurs n’est expliquée lors des visites du vignoble, que j’ai eu l’opportunité de visiter régulièrement dans le cadre de mon travail en tant que guide oenotouristique dans les vignobles du bordelais.

Il est important que la viticulture biologique soit honorée et que ce soit celle que l’on promeut plutôt que celle que l’on critique.

Ma question est: Pourquoi tant de retenue à communiquer sur la production en agriculture biologique?

voir article Pontet Canet 5e Grand Crus Classé de 1855

La peur d’être Bio

Il y a de nombreuses peurs derrière la critique et parfois d’ignorance.

Je n’ai pas rencontré un seul vigneron bio ou biodynamie qui m’a dit « je regrette d’être passé en bio » et « je trouve les techniques plus difficiles qu’en conventionnel ».

Il m’a fallu du temps pour pouvoir parler ouvertement de ce blog, au début je n’osais pas. Je me sentais comme une exclue sociale, comme si une marée géante de personnes allaient me critiquer parce que je parlais de Bio.  Surtout en venant d’une famille de viticulteur en conventionnel. Mais rien de tout ça est arrivé, les gens accueillent le projet avec joie et sont enjoués par cette initiative.

Voir un coming out Bio

Le Bio accessible à tous

Le Bio il faut en parler, il faut l’expliquer, il faut le comprendre et surtout comprendre la philosophie derrière. Car c’est bien en partant de leur philosophie personnelle et leur expérience de vie que les vignerons choisissent de pratiquer une agriculture biologique voire biodynamique.

Le débat est ouvert pour comprendre pourquoi les vignobles qui travaillent en agriculture biologique ne se certifient pas.

J’ai quelques éléments de réponses mais si vous êtes vignerons bio mais que vous ne cherchez pas à vous certifier, merci de nous laisser un commentaire pour nous donner votre point de vue.

Merci à tous et à toutes pour votre lecture.

Soline Bossis

4 réflexions au sujet de “Faire du Bio mais sans Label”

  1. Bonjour Soline
    Je découvre ton blog grâce à un lien d’un autre. Je trouve ton article intéressant, il est vrai que le bordelais ne semble pas à la pointe sur la biodynamie. Le sens de l’histoire va nettement dans cette direction et il serai étonnant qu’un vignoble aussi prestigieux soit à la traîne sue le sujet. C’est pourquoi je ne suis pas étonné de te lire pour découvrir que beaucoup le pratiquent déjà. Pourquoi le masquer ?

    1. Merci Didier pour votre commentaire. Pourquoi le masquer? vous voulez dire pourquoi ne pas mentionner le label même si on est certifié? certains vignerons ne veulent pas entrer dans la niche du bio aussi et ne veulent pas utiliser ce critère comme outil marketing. Mais il faut en tant que consommateur les rassurer et leur dire que nous avons besoin de cette distinction, qui nous permet de nous repérer pour acheter en accord avec nos valeurs de consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.